Étiquette : chronique radiophonique

Retraites 2023 : Borne to loose !

Réel dépassant la fiction Billets d'humeur chronique radiophonique

Il me semblait pertinent de débuter cette chronique par une petite chanson. Surtout compte-tenu de l’actualité. Et quelque chose me dit que notre gouvernement s’est inspiré de cette vieille ritournelle populaire… pour tenter de résoudre les grosses difficultés que connaît la filière santé – et tout particulièrement l’hôpital public. Car, si comme le clamait Henri […]... Lire la suite

A-coup fan (acte 4)

A-coups fan Autres humeurs chronique radiophonique

Premier à-coup fan de l’année 2023. On espérant que ce ne soit pas le dernier ! Bah, pourquoi donc ?… Tout simplement, parce que tout est possible, surtout le pire. Ben oui, « année nouvelle » ne rime toujours pas avec « optimisme viscéral »… Et ce n’est pas l’annonce du décès de l’écrivain Russell Banks qui va me […]... Lire la suite

A-coup fan (acte 3)

Réel dépassant la fiction A-coups fan

A lire bien sûr, mais pourquoi pas à écouter, aussi… Ah Michel, s’il y avait une chronique qu’il ne me fallait pas rater, c’était bien celle d’aujourd’hui. Tout simplement parce que dans 48 heures, ce sera la nuit la plus féérique de l’année ! Celle que l’on attend avec plus d’impatience encore que la sortie de […]... Lire la suite

Pour 50 balles, tu n’as plus rien !

Réel dépassant la fiction Billets d'humeur chronique radiophonique

Non, je n’ai pas commencé à faire mes achats de Noël. D’ailleurs, tu n’ignores pas, lecteur, lectrice, que je suis davantage apparenté « Père Fouettard » que « Père Noël ». J’ai bien dit « Père Fouettard », et non pas « Père Fêtard » comme d’aucun(e)s ne manquent pas de le laisser entendre. Passons… Mais si je ne m’attarde guère sur cette […]... Lire la suite

A-coup fan (acte 2)

Réel dépassant la fiction A-coups fan Autres humeurs

Bon, vous connaissez dorénavant le principe. Ci-dessous, vous avez le texte de ma chronique mâtinée de chanson française, et à la toute fin, un lien pour accéder à sa version audio (c’est souvent plus drôle à écouter qu’à lire, mais vous avez toute latitude !), et bien sûr à l’intégralité de l’émission de Michel Boutet, […]... Lire la suite

Glisser dans la piscine

Réel dépassant la fiction Billets d'humeur

Les amateurs de contrepèteries apprécieront. Aujourd’hui, je me suis dit que j’allais vous parler… d’un simple détail. – Juste un détail ? » t’interroges-tu, Lectrice, Lecteur. Oui, mais bien moins anodin qu’il n’y paraît de prime abord. Je ne t’apprends rien, toi qui lis ces lignes et m’écoutes sur Radio G !, tu sais parfaitement que le […]... Lire la suite

Anjou… feu !

Réel dépassant la fiction Billets d'humeur

Allez, une fois n’est pas coutume, je vais débuter cette nouvelle saison au micro de Topette par une bonne nouvelle ! Oui, lecteur, lectrice, ne prends pas cet air surpris, voire carrément dubitatif… je suis parfaitement capable de colporter de bonnes nouvelles. Et cette bonne nouvelle, c’est que depuis le 23 septembre, l’été a passé le […]... Lire la suite

Demain, tous experts ?… (Nom de code : « C’était aujourd’hui ?… »)

Réel dépassant la fiction Billets d'humeur

Vous pour qui les « pots de caste » de Radio G ! n’ont plus de secret, vous vous en souvenez peut-être (c’était le 30 mars dernier), j’avais promis trois chroniques ayant pour thème l’expertise. La première était consacrée aux cabinets de consultants, auxquels l’État fait abondamment appel, sans que ces sollicitations n’apparaissent réellement justifiées. A travers […]... Lire la suite

Des poches sous les yeux (4)

Etat critique Des poches sous les yeux

Eh oui, je dors toujours aussi mal, et je reviens par conséquent avec encore des poches sous les yeux !…L’insomnie et moi formons un couple solide. Mais cet attachement ne présente pas que des inconvénients, puisque cela me permet de bouquiner pendant que toi, lecteur, lectrice, tu dors du sommeil du juste, … Lire et lire […]... Lire la suite

Passez-moi d’expressions !

Réel dépassant la fiction Billets d'humeur

Une petite dose de superflu, ça vous dit ? Je vous propose de vous arrêter un instant sur ce fatras d’expressions ou de termes d’une insondable vacuité dont on nous abreuve au quotidien… et qui commence à me hérisser le poil. D’abord, d’où viennent-ils ces mots ou tronçons de phrases « passe-partout », qui désormais nous tombent […]... Lire la suite