Auteur/autrice : Le Saltimbhoucq

Un espace pour vous conseiller des bouquins (à pas cher !) à travers la rubrique « Des poches sous les yeux », ou des films avec la phase « Écran total ». Bon il y a aussi les films que je déconseille. Ceux-là, il faut aller les chercher dans « Écran de fumée ».

Glisser dans la piscine

Réel dépassant la fiction Billets d'humeur

Les amateurs de contrepèteries apprécieront. Aujourd’hui, je me suis dit que j’allais vous parler… d’un simple détail. – Juste un détail ? » t’interroges-tu, Lectrice, Lecteur. Oui, mais bien moins anodin qu’il n’y paraît de prime abord. Je ne t’apprends rien, toi qui lis ces lignes et m’écoutes sur Radio G !, tu sais parfaitement que le […]... Lire la suite

Demain, tous experts ?… (Nom de code : « C’était aujourd’hui ?… »)

Réel dépassant la fiction Billets d'humeur

Vous pour qui les « pots de caste » de Radio G ! n’ont plus de secret, vous vous en souvenez peut-être (c’était le 30 mars dernier), j’avais promis trois chroniques ayant pour thème l’expertise. La première était consacrée aux cabinets de consultants, auxquels l’État fait abondamment appel, sans que ces sollicitations n’apparaissent réellement justifiées. A travers […]... Lire la suite

Sur la route des zincs

Fictions Nouvelles Long métrage

Quand on débarquait dans un village, on faisait sensation. On créait toujours l’événement. Au moins pour la journée. Les gens nous regardaient comme si l’on avait été des phénomènes de foire, voire des extra-terrestres. Ce que du reste nous étions il est vrai, pour ces gens. Dans une certaine mesure… Dans beaucoup de patelins, ils […]... Lire la suite

Orpéa, ou la position de l’actionnaire

Réel dépassant la fiction Billets d'humeur

Aujourd’hui, je serais presque tenté de renommer cette chronique destinée à incarner une nouvelle « Bouteille aux trois-quarts vide » sur l’antenne de Radio G!, « la couche aux trois-quarts pleine » ! Oui, j’en conviens bien volontiers, ce texte possède quelques relents nauséabonds… mais sans doute pas pour des raisons bassement physiologiques. Je veux évidemment évoquer ici les révélations […]... Lire la suite

Poubelle la vie !

Réel dépassant la fiction Billets d'humeur

Traditionnellement, janvier est le mois des étrennes. Le facteur, les pompiers, sont certainement déjà passés chez vous pour qu’en échange d’un calendrier que vous n’oserez jamais accrocher ailleurs que dans le fond du garage, vous leur remettiez un petit (voire un gros) pourboire. Les éboueurs, quant à eux, procèdent différemment. Ils arrivent dans votre boîte […]... Lire la suite

Lobby or not lobby

Réel dépassant la fiction Billets d'humeur

Un clin d’œil à Shakespeare pour ouvrir cette petite humeur ! La dernière de cette année 2021. Certes, j’aurais pu l’intituler, en référence aux démissions en cascade des personnels soignants, « Toubib or not toubib », mais j’ai préféré revenir sur une info qui n’a peut-être pas eu le retentissement escompté, quand elle a émergé à la fin […]... Lire la suite

Bizarre, bizarre…

Réel dépassant la fiction Boulettes angevines

– Je vous assure, cher cousin, que vous avez dit : « bizarre, bizarre »… – Moi j’ai dit « bizarre, bizarre » ?… Comme c’est bizarre. Les cinéphiles qui lisent ce texte auront d’emblée reconnu la célébrissime réplique de « Drôle de drame », que je vous offre en guise de clin d’œil, pour démarrer cette nouvelle boulette. « Drôle de drame », le […]... Lire la suite

Parlez-vous le « Véolia » ?

Réel dépassant la fiction Boulettes angevines

Cette nouvelle boulette angevine est un peu particulière, car elle fait la part belle à un charabia spécifique, celui des entreprises. Celui que certaines d’entre elles pratiquent pour s’adresser à leurs client(e)s – potentiel(le)s ou avéré(e)s. Donc, Lecteur, Lectrice, une question aujourd’hui me préoccupe. Je me demande si tu parles couramment le « Véolia ». Parce que […]... Lire la suite

Passez-moi d’expressions !

Réel dépassant la fiction Billets d'humeur

Une petite dose de superflu, ça vous dit ? Je vous propose de vous arrêter un instant sur ce fatras d’expressions ou de termes d’une insondable vacuité dont on nous abreuve au quotidien… et qui commence à me hérisser le poil. D’abord, d’où viennent-ils ces mots ou tronçons de phrases « passe-partout », qui désormais nous tombent […]... Lire la suite

La boulette de la rentrée

Réel dépassant la fiction Boulettes angevines

Même s’il n’est pas encore achevé – au sens de « retourné à la poussière »-, l’été 2021 n’aura pas été inoubliable. C’est le moins que je puisse écrire. Pour la plupart d’entre vous, déjà privé(e)s de soleil, je vous ai également privé(e)s de boulettes. Désolé. Je pensais effectuer une livraison courant juillet, voire dans les premiers […]... Lire la suite